Il était une fois, un petit poney propre…. ça c’était avant

Lorsque j’ai acheté le Poney Black & White, je savais à quoi m’attendre niveau entretien… Un cheval blanc sur la presque totalité de son corps, forcément, ça allait pas rester propre longtemps.

Lorsque j’ai été m’occuper les premières fois de mon… poney/chiffon/pouilleux (?) j’ai directement attaqué le problème de la queue.

DSC_0003

M’étant souvent occupée de chevaux blancs (« Le jour où j’achète un cheval il sera tout sauf blanc » – cause toujours….), je savais par expérience qu’une queue qui n’est pas régulièrement entretenue ne redevient jamais parfaitement blanche. Jackpot, la queue de ma jument est blanche… ou pas.

Mais comme je suis une maniaque, dès que les températures sont montées ben j’ai commencé à TOUT nettoyer.

IMG_0547

J’ai testé tous les produits en commençant par les moins chers (M-Budget, etc..) pour finalement sauter sur la moindre occasion qui se présente à moi d’acheter une bouteille de shampoing spécial chevaux blancs à prix réduit… Maniaque attitude.

Sauf que la chose qu’on oublie quand on admire fièrement son poney tout beau propre, c’est que lui n’attend qu’une chose : pouvoir se rouler devant vous et annihiler les 45min que vous venez de passer à suer l’huile de coude…

Bref, l’été c’est joli c’est chouette, poney peut parfois être blanc… Je gère plutôt bien mes compulsions maniaques de l’été, essayant de doucher petit poupou aussi rarement que possible mais tout en gardant une once de propreté…

Et puis arrive l’hiver… (tadadaaaaaaam….) Tout le monde vous dit : « c’est rigolo, vu comme ta loulette est blanche, elle doit bien se camoufler dans la neige ! »

IMG_2587

Vous appelez ça du camouflage ? Jusqu’à nouvel avis, la neige pour mes pigments visuels, elle ressemble plutôt à ça :

IMG_2855.JPG

Vous voyez le truc clair avant les arbres ? Je pense que même une personne daltonienne très fortement atteinte qui ne verrait la vie plus que dans des tons gris arrive à reconnaître que y a une légère différence, que dis-je, une MEGA MONSTRE différence entre mon poney blanc et la neige. Donc le camouflage hivernal, on oublie direct. En plus, mon poney n’a aucun instinct de survie, mais ça c’est une autre histoire…

Le problème avec l’hiver, bien que ce soit très joli, c’est que c’est froid… donc la douche et autre shampouinage, on oublie. Maniaquerie démange mais maniaquerie se tient à carreau. Maniaquerie se contente d’un bon coup d’étrille… ça ne sert à rien car l’étrille est presque plus sale que le poney, mais ça soulage.

DSC_0233

Et puis arrive à nouveau la belle saison. Parfois, ô surprise, le poney est blanc de lui-même, comme s’il était allé se brosser lui-même secrètement ou que des farfadets bienveillants avaient voulu me rendre service (je les remercie de tout mon coeur ! )

2014-05-06 19.02.36

Mais ça ne dure jamais. Maniaquerie n’en peut plus, elle hésite à se pendre avec une longe (la jolie rose de préférence)

2014-06-03 17.14.46

Donc en résumé, avoir un cheval blanc ça veut dire :

  • cheval sale toute l’année
  • camouflage inexistant
  • plus vous frottez plus les taches reviennent (à croire que c’est des micro-organismes organisés en gang !)
  • cheval le vit bien d’être sale tout le temps

Certes, au niveau de l’esthétisme, c’est pas facile à vivre. Le poney est finalement toujours « moche » car trop dégueu. En plus ça pue un poney quand c’est comme ça sale. Seul réconfort : les alezans et les bais puent tout autant, sauf que eux, on voit pas les tâches de m**** qui accompagnent l’odeur.
Avec le temps, j’ai appris à prendre du recul par rapport à cet histoire d’esthétisme. Ma jument n’est jamais douchée d’octobre à avril/mai et en été, c’est uniquement si une sortie exceptionnelle (concours/stage etc..) est prévue et généralement qu’avec de l’eau (sauf pour la queue… elle est sacrée sa queue pas blanche du tout).
De toute façon même si elle a l’air propre, il suffit qu’elle transpire pour que je me rappelle qu’elle ne l’était pas… donc à quoi bon

DSC_0246

DSC_0247

Au final, à part l’emballer de la tête aux pieds, je ne vois ce que je pourrais faire pour éviter ça. Mais elle ne mérite pas ça. Le poney n’y peut rien d’être née blanc.

Et puis ne dit-on pas « Cheval crasseux, cheval heureux » ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :