Pourquoi pour beaucoup, le pied nu ne fonctionne pas

Beaucoup de gens, suite aux arguments de leurs maréchaux, ne sont pas convaincus du pied nu pour les chevaux.
Je suis tombée ici sur une vidéo qui partait certainement d’une bonne intention mais dont l’information donnée au public est fausse pour de nombreux points.

Dégommage de préjugés – Feu flamme !

La vidéo est tellement truffée d’erreurs que je vais certainement en louper. Mais voici déjà les erratum les plus flagrants :

  1. C’est un maréchal qui pare…
  2. Le parage : sole et fourchette sont coupés. Le tout est râpé à plat. Le MF prend des repères externes pour son parage (aplombs par exemple). Aucun chanfrein. Il s’effectue tous les 2 mois. Pour avoir un pied fonctionnel, il faut que celui-ci repose sur la sole et la fourchette qui sont développées, donc épaisses. Comment espérer obtenir une sole épaisse si on coupe un soit-disant excédent à chaque parage ? Et 2 mois entre 2 parages c’est beaucoup trop long. Les pieds devraient être contrôlés par soi-même ou un podologue équin au moins tous les mois.
  3. La différence entre un pied nu et un pied ferré c’est la longueur de paroi qu’on laisse. Certes il y a la longueur de la paroi mais pas que. Les structures ne sont pas travaillées de la même manière, les angles ne sont pas les mêmes, etc etc etc… (les différences entre un parage et un ferrage mériteraient un article rien qu’à elles)
  4. Le pied nu ne peut aller que sur des terrains non abrasifs. Une balade de 2h sur goudron est impossible. Alors déjà le goudron est un bon stimulant pour la repousse de la corne. Ensuite, un sabot fonctionnel et bien développé peut aller sur tous les terrains sans la moindre hésitation. Une sole épaisse et une fourchette développées permettent de faire face même aux pires rocailles !
  5. L’endurance ne peut être pratiquée qu’à petit niveau et à petite vitesse. Même correction que pour le point 4… on se répète gentiment.
  6. La ferrure a un rôle amortissant, le pied seul ne suffit pas. Réponse en image :

    vous l’aurez compris, c’est faux. Le fer a tout sauf un rôle amortissant, au contraire ! Il répercute le choc plus loin au lieu de laisser le pied l’absorber

  7. Pour le bien-être du cheval, il faudra ferrer. Etant moi-même passée par là, je sais maintenant que c’est pas pour le bien-être du cheval mais pour son propre bien-être (on a meilleur conscience car soit-disant le cheval marchera mieux et partout sans soucis) et par facilité (car trouver un podologue équin digne de ce nom, c’est exceptionnel)
  8. Pour l’instant, la meilleure chose est encore de mettre de fers et de planter des clous. « Pour l’instant »… peut-être au moyen âge et juste avant l’ère industrielle, mais maintenant que nos chevaux sont considérés comme des animaux de loisir ?
  9. Trotter et galoper sur le béton. Je sais pas vous mais moi des chevaux qui trottent et galopent sur béton, ça me fait mal, fers ou pas fers…
  10. On réfléchit tous les jours à comment diminuer ces traumatismes (clous dans la paroi). Ok… et pourquoi pas supprimer la cause première ? non (on sent que je commence à devenir cynique, non ?)
  11. Le ferrage est là pour améliorer la locomotion du cheval.

Comme indiqué plus haut, je suis loin d’avoir évoqué toutes les erreurs commises et dites dans la vidéo, mais les préjugés principaux que les gens peuvent avoir vis-à-vis du pied nu sont là…

Toujours est-il que les podologues équins sont rares (il n’y a pas de diplôme ni rien en suisse), la plupart des MF s’improvisent pareurs, les pareurs qu’on trouve parent à plat comme les MF ou utilise la méthode (l’arnaque) strasser (http://strasser.overblog.com/)… ou comment chercher une aiguille dans une botte de foin.
Le plus simple étant de se former, mais là aussi, encore faut-il trouver les bons formateurs !

Un commentaire sur “Pourquoi pour beaucoup, le pied nu ne fonctionne pas

  1. Personnellement, ma jument est pied nu. Elle vit au pré, marche régulièrement sur du goudron, fait de l’endurance à bonne vitesse sur des 20/40km, de l’obstacle, du cross… Et elle est en pleine forme ! Le maréchal qui s’en occupe est un maréchal ordinaire, qui ferre la plupart des chevaux, mais c’est lui qui a confirmé le fait qu’elle n’ait pas besoin de fer, et il la pare très bien, ses pieds sont en très bonne santé 🙂 Je pense qu’il faut avoir de la chance pour trouver un maréchal qui soit capable de s’occuper correctement d’un parage naturel sans répéter tout les préjugés sur le pied nu et vanter le ferrage 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :