Le Késako de la pourriture de fourchette profonde

Avec ces temps humides, on est tous confronté au même problème : la pourriture de fourchette… Certains plus que d’autres. Mais qu’en est-il de la pourriture profonde de fourchette ?

La plupart du temps, dans nos esprits, lorsqu’on cure un sabot,  que le dessous est blanc et qu’une odeur nauséabonde s’en dégage, alors c’est là le signe d’une pourriture de fourchette. Hors 90% des chevaux sont atteints de pourriture profonde de fourchette (donc qui ne se « voit » pas si on ne connait pas).

Qu’est-ce que c’est exactement ?

La pourriture profonde de fourchette se situe dans la lacune médiane de la fourchette. Il s’agit d’un infection qui cause un creusement de cette lacune médiane. L’infection est généralement suive par des microbes de pourriture, ce qui creuse encore davantage la lacune médiane.

Ma jument n’est pas atteinte de pourriture profonde, mais je surveille. Le premier pied est parfaitement sain :

apres1

La lacune médiane n’est pas profonde. Elle tend à disparaître car la fourchette commence à prendre du volume. .

Et il y a également les pieds à surveiller de plus près :

apres1

La lacune médiane n’est pas profonde non plus mais on note la présence d’éléments « morts » au centre de cette lacune. Avec un bon entretien, elle tendra elle aussi à disparaître.

La différence ne vous parait pas flagrante ? Voici deux photos prises sur le net (piedsdenfer.fr et podologie-equine-libre.net) :

A gauche, un pied parfaitement sain, la lacune médiane n’est pas creusée et la fente ne remonte pas à l’arrière sur les glômes. A droite par contre, la fente est profonde et la pourriture est même remontée jusqu’aux glômes (signe d’une atteinte importante).

Voici un petit dessin schématique pour mieux vous expliquer (dessin fait par mes soins mais inspiré de paragenature.domby.com)

pourriturefourchette

Pourquoi je vous parle de ça ? Avant de m’intéresser de plus près à la podologie équine, je trouvais cette fente logique. « Faut y passer le cure-pied pour éviter la pourriture » qu’on me disait quand j’ai appris à m’occuper d’un cheval… oui, sauf que c’est déjà de la pourriture profonde. A mes yeux c’était logique qu’il y ait une fente plus ou moins profonde au milieu. Je n’y étais pas attentive chez ma jument avant de le savoir non plus.

La pourriture de fourchette peut apparaître chez les chevaux ferrés et les chevaux pieds nus. Il semblerait toutefois qu’avec les fers, le risque soit plus grand en raison de l’atrophie progressive de la fourchette.

IMG_3543

Mais cela ne veut de loin pas dire que tous les chevaux ferrés en sont atteints !

12243875_10153281670127362_1905232498_n

Une autre source de pourriture de fourchette est l’acidose, soit un environnement interne du cheval trop acide. L’acidose est souvent liée à une alimentation trop importante en grain.

Maintenant que vous mourrez d’envie d’aller curer et inspecter les pieds de vos chevaux sous toutes les coutures pour savoir si oui ou non ils sont atteints, laissez-moi vous dire comment soigner tout ça  😉

Pour l’entretien d’une pourriture au stade primaire (mais vraiment au tout début), l’application de vinaigre de cidre/pomme bio 2 à 3x par semaine devrait être suffisant.
server
Pour les stades plus importants, mon amie C’Tam-Tam a concocté un petit mélange maison à base d’argile verte, de miel et d’huile essentielle de Tea Tree. Mélange très efficace et qui sent bon en plus !

Et pour les stades dramatiques, les professionnels conseillent l’utilisation de hoofstuff. Je vous conseille de visiter le site de podologie-equine-libre.net sous la rubrique pathologie, il y a fait un article très complet sur la pourriture de fourchette et une vidéo tutorielle sur l’application de hoofstuff pour soigner cette pathologie.

Mais au final, le plus important pour éviter les pourritures de fourchette est que le cheval reçoive une alimentation adapté à ses besoins, qu’un entretien régulier des pieds soit fait et qu’il ne soit pas 24h/24 les pieds dans l’humidité. Comme d’habitude quoi…

2 commentaires sur “Le Késako de la pourriture de fourchette profonde

  1. Ping : Faire son hoofstuff soi-même pour les pourritures de fourchette profonde | Le poney Black & White

  2. Ping : Soins du cheval au naturel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :