Mon cheval est polyglotte

« oh mais quel joli cheval ! Il comprend le français ? »
« oh isch dä süess ! Versteit er dütsch ? »
« oh he’s so cute ! Does he unterstand english ? »

Qui n’a jamais eu droit à cette question concernant son cheval ? Plus je me balade avec le poney black & white, plus les gens viennent à le reconnaître. Forcément, un cheval tout blanc avec les oreilles noires et les yeux bleus, excusez-moi du manque de modestie, mais on s’en souvient !

Il arrive justement souvent que les gens souhaitent le caresser. Ok. Et arrive le grand moment où ils se mettent à parler au cheval… et au moment où ils lui parlent, ils se posent la question de savoir si le cheval les comprends, mais entre-deux, ils ont déjà posé leur main sur le cheval.

Voici ma réponse :

« Chers inconnus,

Mon cheval, aussi intelligent soit-il, ne vous comprend pas au sens où vous l’entendez. Je lui donne les ordres vocaux en anglais, je lui parle généralement en français pour le reste et il a longtemps été dans une écurie où les gens parlaient en suisse-allemand avec lui. Avec ses congénères, c’est le langage du corps qui prime. Ce qui importe, ce ne sont pas les mots ni la langue, ce qui importe c’est ce que vous associez à vos gestes. Vous caressez mon cheval, pleins de bonnes intentions, alors que vous ne le connaissez pas. Mon cheval est un animal curieux, qui aime qu’on s’occupe de lui, il connait les Hommes et n’a jamais eu à les craindre. Il accepte donc vos caresses sans bouger. Éventuellement il se tendra un peu car il ne vous connait pas. Il ne comprend pas que vous lui dites qu’il est joli, mais il comprend que vous ne lui voulez pas de mal. Ne vous inquiétez pas de savoir s’il comprend ou non que vous aimez ses yeux bleus, ne vous inquiétez pas de savoir s’il comprend qu’il est rigolo avec son chapeau noir sur les oreilles. Inquiétez vous de la douceur avec laquelle vous le caressez. Et puis lui avez-vous demandé la permission avant de le toucher ou avez-vous posé votre main sur sa tête sans même vous présenter au préalable ? Ce ne sont pas les mots qui comptent, ce sont les gestes.
Le besoin de nous exprimer par des paroles audibles lorsque nous parlons à un animal est normal, nous le faisons tous.
Mais la prochaine fois que vous croiserez un animal que vous ne connaissez pas, chien, cheval, chat, aussi gentil soit-il, demandez vous si vous aimeriez qu’un inconnu vienne vous caresser le visage. La politesse et le respect, même si les chevaux n’en comprennent pas le concept verbal, peuvent aussi passer par la gestuelle.

D’avance, merci pour mon cheval »

DSC_0091

6 commentaires sur “Mon cheval est polyglotte

  1. Super article, tellement vrai… Je ne suis pas propriétaire d’un équidé, mais j’ai deux chiens. Et parce qu’ils sont petits et mignon, Tout le monde les caresses sans même demandé l’autorisation. Dans même ce soucier si lcanimal et d’accords lui aussi… Je suis malheureusement, souvent obligé d’intervenir vivement et rapidement avec l’un des deux et les enfants, puisque le loulou a eu de mauvaises expériences avec ceux-ci et ne les tolérent que très rarement, même si je suis derrière pour le rassurer. Il préfère fuir. Enfin tout ça pour dire que ce comportement à vraiment tendance à m’énerver, mais ça ne choque pas les personnes qui le font… Alors que je suis sur, comme tu le dit, on viendrait leur caresser le visage je doute qu’ils soient d’accords.

    Au passage, j’ai découvert ton blog hier et j’adore !!

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton commentaire ! J’ai moi-même un petit cocker/peluche de 4 ans qui est le chien le plus adorable du monde mais qui a une peur bleue des enfants (on est que des adultes à la maison). Je comprends donc à 100% ton soucis car les gens viennent aussi toujours vers notre chienne qui n’est pas méchante mais qui a peur… et même si je suis convaincue qu’elle ne fait pas de mal à une mouche, il reste que s’il arrive quoi que ce soit (un petit enfant bousculé par exemple), c’est nous les fautifs 😦

      J'aime

      • Moi au contraire, il a tendance à montrer les dents quand l’enfant à tendance à insister malgré le « non », ce qui rend la situation dangereuse et souvent il a tendance à me sauter dans les bras pour être enfin tranquille. Pareil pour nous, que des adultes ou ado, mais pas d’enfant en dessous de 13 ans.

        J'aime

  2. Tellement vrai cet article … Pas toujours facile d’expliquer à des gens que si on des réticences parfois à ce qu’ils caressent nos animaux (chien comme cheval), ce n’est pas parce que nous sommes hautaines ou quoi, mais juste pour leur propre bien !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :