Ces gestes de cavaliers qui font du bien à la planète

C’est bien connu que dans le monde du cheval on est loin d’être les plus écolos, ne serait-ce qu’en raison de la nécessité d’avoir un 4×4 pour déplacer nos fidèles destriers (et dire qu’à une époque c’est eux qui nous déplaçaient…)

Je suis tombée récemment sur le blog d’une cavalière qui donnait des conseils pour être plus écolo. Loin de moi l’idée de vouloir reproduire son article, mais je me suis dis que cela pourrait peut-être intéresser des gens de connaître les petites astuces que moi j’ai pour être un chouilla plus écolo (chouilla signifiant un tout petit peu pour nos amis francophones non suisses 😉 ). Ces astuces n’ont pas toutes été mises en place pour des raisons de « sauvons la planète », mais il s’est avéré qu’elles font leur petit effet.

1. Les déplacements

Déplacements du cheval, là j’avoue, impossible de faire autrement que de prendre la grosse voiture qui consomme beaucoup et le van… ou alors j’arrête de me déplacer avec mon coco.
Non là je vous parle surtout des déplacements pour me rendre à l’écurie ! J’essaie dans la mesure du possible (et car je n’ai pas vraiment le choix) de m’y rendre à vélo. L’écurie se situe à moins de 10minutes de vélo de mon domicile. Donc non seulement c’est bon pour l’environnement, mais en plus c’est bon pour ma culotte de cheval (ho ho ! joli jeu de mots !)

Tricycle-12-pouces-velo-3-roues-enfant-Trike

Et puis bon, sous peu j’aurai un vélo électrique, donc autant dire que la tâche sera encore davantage facilitée.

2. Mes outils de pansage

J’avais déjà fait l’apologie du pinceau en caoutchouc dans un autre sujet sur les pieds, je n’y reviendrai pas. J’essaie en plus de cela de nettoyer mon matériel de pansage régulièrement plutôt que d’en acheter du nouveau. Et parfois je ne nettoie pas le cheval pour économiser le matériel de pansage (si si…)

images

Plus sérieusement, les brosses du type magic brush ou autres, faciles à nettoyer sont mes amies.

3. Rincer ses textiles régulièrement plutôt que de les mettre à la machine sans arrêt

J’utilise beaucoup de pattes pour pleins de choses différentes (faire les yeux de mon cheval, nettoyer la selle, essuyer mes mains, etc…). Après chaque usage, je passe les pattes un coup sous l’eau, je frotte avec mes doigts (les mêmes que j’utilise pour écrire sur mon smartphone, si si) et je les mets à sécher. Je fais un tournus et ainsi mes pattes me durent plus longtemps et elles ne passent à la lessive que lorsqu’elles sont vraiment trop sales pour continuer à les utiliser.

4. Pantalon et pull salis resteront sales jusqu’au bout

Bon ok, dit comme ça, ça sonne un peu crado. Mais je ne possède pas assez de vêtements pour pouvoir porter tous les jours un pantalon pour le job puis un pantalon pour le cheval et en changer tous les jours (soit 14 pantalons par semaine… sans compter les pyjamas). Pareil pour les pulls. Donc j’avoue, le pantalon que je salis le lundi restera sale le mardi, le mercredi, le jeudi… Moins de lessive, c’est tout bénéf pour la planète ! Et puis bon, ne dit-on pas que tant que le jeans ne tient pas debout tout seul, on peut le porter ? ah non… autant pour moi.

5. Faire ses produits soi-même

J’avoue, j’adore boutiquer et faire les choses moi-même. Depuis peu, j’ai commencé à faire les produits d’entretien de mon cheval moi-même : mélange de soins pour les pieds, anti-mouche, shampoings, etc… Et depuis plusieurs mois maintenant je fais les biscuits pour mon cheval moi-même. J’essaie d’utiliser des produits bio en plus de cela, même si j’avoue que pour certains produits le prix du bio me décourage… J’ai plaisir à faire tout cela et quelque part, c’est pas plus mal pour l’environnement.

 

6. Revendre son matériel inutile

J’ai plus de matériel pour mon cheval que de raison. Je fais régulièrement du tri et je me force à revendre sur des groupes d’occasion le matériel inutile afin qu’il serve à quelqu’un d’autre et qu’il ne termine pas à la poubelle. Et même que parfois je fais don de ce matériel à des associations… tout simplement.

7. Grouper ses achats à Equitalyon

Je fais une liste, chaque année du matériel que j’aimerais acheter à Lyon. Là j’avoue c’est pas pour des raisons écolos, c’est juste que c’est moins cher en France… et finalement si je compte l’essence, l’hôtel, etc… c’est pas écolo du tout… bon ben oubliez ce geste !

lyonlol - copie

8. Je douche mon cheval SANS shampoing

J’ai déjà fait l’éloge de ma maniaquerie, vous savez donc à quel point je souffre de voir mon cheval sale. Ben figurez vous que de l’eau et une bonne brosse (maaaagiiic bruuuussssh) sont tout ce qu’il me faut pour nettoyer mon cheval. En plus, utiliser du shampoing trop souvent ça abîme la peau des cocos. Du coup, je frotte un peu plus, ça fait séance de fitness gratuit tout en soulageant mes pulsions de maniaque.

IMG_2587

Donc vous l’aurez compris, tous ces gestes je les ai mis en place pour des raisons pratiques et finalement il s’est avéré qu’ils sont bons pour la planète.

Et vous, vous avez quoi comme astuce qui finalement s’avère écolo ?

Un prochain article sera composé de toutes vos astuces.

9 commentaires sur “Ces gestes de cavaliers qui font du bien à la planète

  1. Me fait marrer ces expressions Suisses, pour le coup « chouilla » ça je le dis, et je connais pas mal de monde qui l’emploie, mais en revanche des « pattes » alors ça, c’est un truc qu’on emploie pas (c’est genre un chiffon c’est ça ?)
    Sinon il ya des trucs que je fais, mais d’autres… (me lancer dans la cuisine pour poney et faire ses propres produits ? pas le temps, pas douée … ^^ )

    J'aime

    • Oui des pattes c’est des chiffons xD navrée pour moi c’était logique, haha. Mais oui je parle bien de chiffon ^^
      Pour la cuisine, effectivement quand je m’y mets j’en ai pour l’après-midi entier (bon je fais de grandes quantités pour devoir n’en faire que tous les 3 mois). Hésite pas à m’en dire plus sur tes habitudes qui ont un effet secondaire bénéfique pour la planète 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Mes cousines vivent en suisse j’ai l’habitude de faire la « traduction » haha !
        Pas sûre d’être très écolo pour le coup, ma jument est dans une écurie à 20 min en voiture de chez moi… MAIS je travaille loin de chez moi, et l’écurie est à mi chemin : donc quand je rentre, je passe d’abord monter (ça compte ??? 😀 )

        Aimé par 1 personne

    • Je suis biologiste de métier et je travaille dans le domaine du développement durable. Donc même si je ne suis pas une écolo 300%, j’essaie de faire ma part des choses 🙂 Mieux vaut des millions de gens qui font des petits gestes plutôt qu’une seule personne qui en fait un gros.

      J'aime

  2. moi pas écolo du tout, même à la maison je dois prendre la voiture tous les jours (même s’ils sont à 10 min. à pieds) car je fais comme en Afrique, tous les jours je leur apporte de l’eau (pas sur place grr). En même temps tout le monde croit que les propriétaires sont riches, mais moi pas de sous pour du matériel, alors pas d’achats, c’est pas un peu écolo ça? 🙂

    J'aime

  3. Voilà mon petit truc pour la planète et le porte-monnaie: difficile de rester un tant soit peu propre et présentable en contact avec les chevaux, et je n’aime pas particulièrement reporter des vêtements poussiéreux ou tâchés…à la maison j’utilise systématiquement ma patte microfibres éponge mouillée pour tout nettoyer vestes, gilets, bottes, pantalons en surface, magique! et après le pansage avant de monter en selle hop! ma patte!

    La microfibre humide est aussi idéale pour dépoussiérer la robe des chevaux (bien mieux qu’une brosse!) et super efficace lorsqu’elle est sèche pour faire briller le poil sans produits chimiques en spray aux silicones…

    Autre petit geste qui en plus fait plaisir à ma jument avant qu’elle puisse retourner pour l’été au pâturage communal, je l’utilise comme tondeuse pour mon jardin! quelques piquets et une simple ficelle pour délimiter les zones à tondre, pas besoin de courant, tant qu’elle peut déguster de l’herbe fraîche elle n’essayera pas de franchir la ficelle! (je reste à proximité) les crottins sont directement utilisés pour les rosiers, et comme elle est pieds nus, elle n’abîme pas le terrain!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :