Suivi d’une pourriture de fourchette profonde (1)

Par cette météo « arrosée », les pourritures de fourchette ne sont pas rares.
Je vous avais déjà proposé deux produits, faits maison, afin de lutter contre la pourriture de fourchette :

Mais qu’en est-il de leur réel efficacité ? Sur le poney black & white, un début de pourriture a pu être supprimé en à peine deux semaines. Le poney a maintenant droit à un tartinage de pied hebdomadaire à la pâte d’argile afin de prévenir toute autre apparition.

En parallèle, j’aide un autre cheval, atteint depuis déjà quelques temps de pourriture profonde à plusieurs pieds. Malgré de nombreux produits essayés, rien n’a réellement fonctionné. Le cheval en question est traité depuis environ un mois avec ces fameux produits maisons selon le protocole suivant :

  1. Curer les pieds à fond
  2. Rincer au vinaigre de pomme bio à l’aide d’une seringue en plastique
  3. Appliquer le hoofstuff dans la lacune médiane à l’aide d’une spatule plate pour la pâtisserie
  4. Appliquer une compresse dans la lacune médiane
  5. Appliquer la pâte d’argile sur le reste de la partie inférieur du pied à l’aide d’un pinceau en silicone

Il est clair que pour qu’un pied avec une atteinte infectieuse importante se rétablisse, de nombreux mois (le temps de la repousse quasi complète du pied) sont nécessaires. Toutefois, au bout d’un mois de ce traitement, on peut déjà obtenir un joli résultat :

Au début du traitement :

11.01-ant droit
Antérieur droit : lacune médiane très profonde. Partie extérieure de la fourchette également atteinte de pourriture : elle semble rongée. La fourchette est affreusement spongieuse et molle.
11.01-ant-gauche
Antérieur gauche : Lacune médiane profonde. Aspect extérieur de la fourchette comme grignoté. Fourchette molle et très très souple

La souplesse extrême généralisée de la fourchette pouvait être liée à l’humidité du moment. La pourriture profonde de la lacune médiane datait de plusieurs mois déjà et apparaissait dès que le temps devenait plus humide.

Après un mois de traitement :

13.02.16-ant-droit
Antérieur droit : la lacune médiane diminue de manière importante en profondeur. L’aspect grignoté de la partie extérieure du sabot diminue.
13.02.16-ant-gauche1
Antérieur gauche : la lacune médiane a beaucoup diminué, il devient difficile d’y enfoncer des compresses. Une certaine profondeur demeure tout de même. L’aspect grignoté de la fourchette diminue.

De manière générale, l’aspect global de la fourchette s’est amélioré. Le chemin vers une guérison complète est encore loin mais avec des soins quotidiens adéquats, on y arrivera. L’arrivée du beau temps et surtout d’un temps sec sera le bienvenu dans ce combat contre la pourriture.

Dans l’idéal, la pourriture devrait être totalement éradiquée d’ici cet été puis un traitement préventif comme celui que j’applique au poney black and white devrait suffire à éviter de retomber dans une telle situation.

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :