De belles quenottes pour un beau poney

5 ans, l’âge où gentiment le travail sérieux commence, l’âge où, peu à peu, on ose devenir ambitieux avec son cheval. L’âge idéal pour une première visite du dentiste également… aïe aïe aïe.

J’avais peur d’avoir trop attendu. 5 ans, voilà qui, soudainement, me semblait tard. La vétérinaire (qui fait également dentiste) me rassure en me disant qu’avant, cela n’a que très peu d’utilité car certaines dents de lait sont encore présentes.

La séance n’a pas seulement été bénéfique pour ma jument, mais surtout pour ma compréhension générale de nombreux éléments.

2017-05-08 17.39.58.jpgLa dame arrive, très gentille. Elle regarde ma jument et me dit qu’elle est plutôt symétrique malgré le fait qu’elle semble plus musclée à droite (son côté fort, bien vu !). Elle manipule la tête à Lola et arrive à me dire qu’elle est plus difficile à plier à droite également (juste ! à nouveau), cela se sent au mouvement de la mâchoire. Après ces quelques observations de base, c’est parti.

L’avantage de faire appel à un vétérinaire pour faire les dents du cheval est que celui-ci a le droit de sédater et peut donc travailler plus en profondeur et plus précisément. Le tout est accompagné d’un mini check-up de la santé du cheval, tout bénéf !

 

 

2017-05-08 17.19.58.jpg
En haut : dent d’un vieux cheval (20ans +). En bas : dent d’un cheval de 7 ans.

Nous parlons d’abord des dents, de leur composition, de leur disposition dans la bouche, de leur taille. J’apprends ainsi qu’une dent d’un cheval de 5 ans mesure bien dans les 6-7cm si ce n’est plus. La dent est, au fil des années, repoussée vers l’extérieur pour compenser l’usure naturelle.

Cette usure se fait grâce aux fibres. La consommation quotidienne en grande quantité d’herbe, foin et branches. Ce manque d’usure peut mener à ces fameuses pointes dont tout le monde parle.

 

2017-05-08 17.20.24.jpg
La dent est composée de couches qui sont repliées sur elles-même. La partie blanche est l’émail dentaire. C’est cette partie qui peut devenir pointue

La vétérinaire me laisse toucher les dents de Lola et appuie les joues de Lola contre ma main pour me faire comprendre la douleur qu’on peut ressentir en cas de pression (ma main étant donc située entre les pointes et la joue). C’est impressionnant et me donne mauvaise conscience. La vétérinaire me rassure : Lola a des dents superbes et bien usées. La seule chose que je puisse améliorer, c’est ajouter des branches d’arbre à son quotidien.

 

 

2017-05-08 17.25.42.jpg
Si on regarde les dents en bas à droite, on note près de la langue la présence de pointes.

Une fois que j’ai bien touché toutes les dents/pointes, le travail débute. La vétérinaire m’explique point par point ce qu’elle fait. Elle me dit que malgré la sédation, si elle venait à faire mal à Lola par mégarde, celle-ci réagirait. La sédation agit en fait comme une grande dose d’alcool : en résumé, ma jument se prend une grosse minée. Le lendemain elle aura la gueule de bois. C’est dur l’adolescence.

2017-05-08 17.32.59

La vétérinaire s’applique donc à supprimer ces pointes en les usant à l’aide d’une sorte de grosse fraise qui agit comme la fameuse scie magique de notre enfance, elle ne peut blesser la chaire molle. La partie inutile et « dangereuse » liée à un manque d’usure naturelle est donc limée de manière à ce que les dents puissent à nouveau effectuer leur mouvement naturel. Les pointes ne sont pas seulement douloureuses au toucher, elles ont également une énorme influence sur toute la mâchoire. Des pointes trop importantes empêchent le mouvement correcte de mastication, impliquant des tensions dans tout le squelette de la tête. Ces tensions peuvent évoluer jusqu’au corps dans son entier dans les pires cas.

La mâchoire du haut est légèrement plus large que la mâchoire du bas, c’est pourquoi les dents ne posent pas entièrement les unes sur les autres. Les pointes se forment là où le frottement de « base » n’existe pas.

2017-05-08 17.45.26
Disposition naturelle des dents du haut et du bas. On note le léger décalage lié à la mâchoire plus large en haut. Ces parties « libres » seront les emplacements des pointes en cas de manque d’usure.

Après environ 30min de travail, toutes les pointes ont disparu. Je remets ma main dans la bouche de ma jument pour toucher. C’est régulier, je ne ressens plus rien de douloureux qui puisse gêner.

La vétérinaire analyse également le mors que j’utilise de temps à autre, à savoir s’il convient pour la morphologie de la bouche de Lola qui est très large en raison de la « viande » de ses joues qui est très épaisse, qui dispose d’un très petit palai et d’un espace au niveau des barres qui est étroit. Ainsi je sais que je dois me mettre à la recherche d’un mors 13.5 cm, simple brisure, le plus fin possible. Toutefois elle me confirme qu’au vu de la morphologie de sa bouche, la monter sans mors est probablement la meilleure option pour notre confort à toutes les deux.

Prochain contrôle : mai 2019.

 

Donc en résumé :

  • Pour la meilleure usure possible : fibres (herbe, foin et branches) à volonté. Je la cite : « Si les chevaux avaient été fait pour rester sur place et manger du grain, ils auraient des plumes ».
  • La présence de pointes peut influencer sur la souplesse du cheval, sa musculature et également créer des tensions.
  • La plupart des chevaux qui ont des pointes ne montrent aucune gêne pour se nourrir. Un contrôle régulier tous les 2 ans est conseillé.
  • Chaque bouche présente une morphologie différente et le choix du mors devrait en tenir compte.

 

 

4 commentaires sur “De belles quenottes pour un beau poney

  1. « En résumé, ma jument se prend une grosse minée. Le lendemain elle aura la gueule de bois. C’est dur l’adolescence » tu m’as bien fait rire là ! Les photos sont très intéressantes aussi. Excellent aussi la citation de ta véto :p

    Article super intéressant 🙂 je vais aussi faire faire par un véto les dents à Fiona d’ici le mois de juin, normalement à la clinique directement vu qu’elle est pas loin. Je pourrai la peser en même temps aussi ^^ curieuse haha.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :