Défi : 30 jours de méditation pour un esprit libre

t1.daumcdn.netVu les milliers de choses qui encombrent ma tête ces temps, je ne pouvais mieux choisir comme période pour relever le défi lancé par Nathalie du blog Les Supers Cavaliers : 30 jours de méditation. 

Comme proposé dans son article, je télécharge l’application petit Bambou pour m’aider à réaliser ce défi. Je n’ai jamais fait de méditation de ma vie et j’étais plutôt du genre à ronfler durant les quelques cours de yoga que j’ai pu essayer. De l’aide n’est donc pas de refus.

Voici un peu un compte rendu de mes séances et de mes ressentis.

Jour #1 : je me mets en position assise.  La séance dure 14 min en tout. Au début, j’ai l’impression de ne pas réussir à respirer, j’étouffe. J’ai l’impression que mon abdomen et ma cage thoracique n’arrivent pas à s’agrandir suffisamment pour me permettre de respirer. Je me concentre donc sur le fait de respirer indexaussi calmement que possible et de « m’agrandir » au possible. Je me sens lourde, ailleurs. J’écoute la voix. Je n’ai pas de pensées parasites car je suis concentrée sur le fait d’être capable de respirer. J’ai l’impression que si j’arrête de me concentrer, je ne pourrai plus respirer. C’est peut-être cela mon égarement mental. Je termine la séance en ayant l’impression d’avoir les pieds collés au sol et des mains qui pèsent 3 tonnes. Mes yeux ont de la peine à s’ouvrir. Je me sens toutefois reposée.

Jour #2 : aujourd’hui, je me couche. J’ai presque froid. Je sens les frissons tout le long de mon corps. Là à nouveau : la sensation de ne pas avoir la place d’accueillir le volume d’air qui m’est nécessaire et rapidement, l’impression de peser une tonne. J’avais peur de m’endormir vu la position couchée et la fatigue mais non. Les 13min du jour passent à la vitesse éclair. Tout à coup, c’était fini. J’avais presque peur de recommencer à bouger à la fin de la séance, peur de casser quelque chose.

Jour #5 : Ce soir impossible de faire ma méditation. Mon esprit est tellement fatigué et encombré que je n’arrive même pas à entendre ce que me dit la voix de Petit Bambou. Tant pis, je laisse tomber pour aujourd’hui et ferai ma méditation demain au fitness.

Jour #8 : Dernière séance guidée avec l’application ce soir. J’arrive à me relâcher parfaitement, tellement que je ressens des zones de chaleur au niveau de mes pieds. J’ai l’impression d’être devenue plus sensible concernant ce qui touche ma peau. J’essaie régulièrement de méditer 2-3 minutes dans le bus. J’arrive à me concentrer suffisamment sur ma respiration pour pouvoir faire le vide.

20992818_1925812151018212_1135351796594560644_nJour #jensaisrienjaiperdulefil : J’ai décidé de poursuivre la méditation avec la même application en prenant un petit abonnement. J’ai d’abord voulu prendre le programme sport et mental mais je me suis rapidement aperçu que c’était déjà trop avancé pour moi, j’en suis donc revenue aux bases. Je ne suis pas parfaitement constante dans ma méditation. Il m’arrive régulièrement, surtout les week-ends, de lâcher un jour, voir 2, voir 3…. je sais que la fatigue m’empêche de pratiquer la méditation correctement, donc je préfère éviter plutôt que de m’énerver à ne pas y arriver (ou m’endormir pendant).

Côté cheval, beaucoup de changements ces temps dans son environnement, notamment la remise en stabulation libre type paddock paradise. Et de mon côté, un tout petit peu moins à faire durant ce mois d’août ce qui me permet de souffler. Donc au final, difficile à dire si le fait que tout aille mieux est lié à la méditation, ou si ce sont les autres éléments.

Mon constat est toutefois que je me sens bien quand je médite. C’est un moment agréable où je suis capable d’éteindre mon cerveau, mes pensées pendant quelques minutes. C’est un cheminement intéressant qui peut apporter beaucoup s’il est maitrisé je pense. Je vais continuer à méditer lorsque j’en ai le temps et l’envie car pour être honnête, c’est comme le sport… si l’envie n’est pas là, impossible pour moi d’avoir des résultats dignes de ceux attendus.

Conclusion de mon essai (sur 3-4 semaines, je ne sais plus) :

La méditation permet de prendre chaque jour quelques minutes pour soi. Dans une société où il faut sans arrêt courir, où l’on attend sans arrêt de nous d’être bon, de faire des choses, d’être actifs, c’est bon de tout mettre sur off pendant 10-15min par jour.

J’aime pour ma part la méditation guidée à l’aide de l’application Petit Bambou. Je ne pense pas être capable de méditer seule pour l’instant même si je m’améliore. Cela doit être propre à chacun. Le fait d’entendre une voix qui me guide m’empêche de penser par moi-même. Ce n’est pas robotisant, c’est reposant. Et peu à peu, au fur et à mesure qu’on avance dans la pratique, les minutes sans guide se rallongent sans qu’on s’en rende compte et tout à coup, on réalise qu’on a tenu 5 min sans guide. Les progrès sont petits mais réguliers, tout comme en équitation en fait.

21032389_1926541600945267_5044677548476105861_n

 

2 commentaires sur “Défi : 30 jours de méditation pour un esprit libre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :