Mon cheval est un monstre

EDIT : au vu de certains commentaires que j’ai pu recevoir, je souhaite préciser que certaines expressions qui vont suivre dans ce texte comme notamment « faire son cheval en steak » sont à prendre au 2, 3, voir 9ème degré ! A aucun moment un cavalier ne souhaite la disparition de son animal, aussi infecte la situation puisse-t-elle être. Donc merci à tous de faire preuve de 2ème degré comme vous le faites généralement pour mes autres articles 😉

J’entends déjà venir les fervents défenseurs amoureux de ma jument : « Mais non, elle est trop chouuuue Lola !!! Et puis elle a peur de rien, c’est trop bien ! Jamais un écart », blablabla…

Avez-vous jamais pensé que ma jument puisse être une teigne au caractère difficile ? Qu’à la maison, lors de notre quotidien, nombreuses sont les fois où je souhaiterais en faire du steak ? (ou de la chinoise quand je me sens d’humeur à inviter des gens).

Ce qu’on voit en compétition ou ce que les gens acceptent de vous montrer, surtout sur internet, ce n’est souvent que la pointe rose à paillettes de l’iceberg qui représente la relation homme/cheval. Mais il est temps de tomber le rideau.

Je pensais y échapper mais non. Dans un mois, elle aura 6 ans. La crise d’adolescence nous est arrivée dessus sans que je comprenne le pourquoi du comment et surtout quand ? Ce n’est pas arrivé du jour au lendemain. Ca a évolué lentement, comme une maladie vicieuse. Lola a toujours eu un côté chenapan qui tente d’échapper aux règles (pouliche fugueuse, capable de se détacher peu importe le noeud, etc…) et un caractère très fort dont je commence peu à peu à mesurer l’ampleur. Mélanger donc crise d’adolescence, un caractère très fort et beaucoup d’intelligence et vous obtenez

UN DEMON

Vous trouvez que c’est exagéré, surtout connaissant la petite lolette d’amour ? Possible. Je le vis ainsi.

Avoir un cheval c’est souvent se remettre en question. Est-ce que c’est la bonne détention pour lui ? Est-ce que ses copains lui conviennent ? Est-ce que je suis trop autoritaire ? Est-ce que je suis bien placée par rapport à mon cheval ? Comment suis-je perçue ?

29542758_2017219378544155_6602107251034147827_nPour notre part, la guerre a débuté par de petites batailles en 2016 ou du moins, c’est en 2016 que j’ai vraiment remarqué des « divergences d’opinion » plutôt nettes. Ici et là, c’était juste des mauvais jours. Et puis il y a eu le déménagement en stabulation et là, ma jument s’est senti pousser des ailes niveau autorité. Elle a rapidement fait la loi dans la stabulation (sans violence heureusement) et si elle pouvait faire la loi vis à vis de 2 chevaux âgés et un bisounours, pourquoi ne pas tenter le coup avec moi ? Les confrontations sont devenues de plus en plus nombreuses et les mésententes se sont enchainées.

En « concours », je retrouve mon agneau, ma petite jument qui me regarde avec ses yeux de biche qui semblent vouloir dire « me laisse pas toute seule s’il te plait ». Elle obéit au doigt et à l’oeil, est adorable, bisounours, un coeur sur pattes. Elle éblouit par sa gentillesse et son application. Elle donne tout ce qu’elle a. Les gens l’adorent. J’en suis carrément amoureuse.

De retour à la maison, je retrouve mon monstre. Poney black and white, je n’ai peut-être pas choisi ce nom par hasard en fait (en dehors de sa couleur, cela va de soi). Deux couleurs opposées, deux expressions de sa personnalité complètement différentes, le ying, le yang, le bien, le mal, le bisounours, le démon.

Certaines situations deviennent limite dangereuses et je commence à ne plus avoir envie de voir ma jument. Jamais elle n’a tenté de me blesser ni de me vider, mais le fait qu’elle ne veuille plus me laisser « guider » et que je commence à perdre confiance en elle rend notre évolution difficile. Heureusement, je n’éprouve aucune peur, juste de l’incompréhension et parfois de la colère contre elle, contre moi, il faut l’admettre. Pourquoi semble-t-elle tellement m’en vouloir ? Je remets tout en question : suis-je trop stricte ? est-ce le mode de détention qui ne lui convient pas ? est-elle hyperactive ? (concernant ce dernier point, j’en suis de plus en plus convaincue).

Et puis tombe la question qui fait mal aux tripes: aurait-on évolué de manière si divergente qu’on ne soit plus faites l’une pour l’autre ? Est-ce que j’ai changé au point que ma jument ne veuille plus de moi ?

29744738_2020530914879668_2414353121900755259_oMa petite pouliche que je connais depuis ses 6 mois, dont je connais chaque cicatrice, chaque défaut, dont je connais les zones à gratouilles, à bisous, que je reconnais à son hennissement et en qui j’ai toujours eu entièrement confiance…. Est-il réellement possible qu’on ne s’entende à ce point plus du tout ? Que nos chemins doivent se séparer ?

Les larmes me viennent plus d’une fois.

Peu à peu les mois passent, les beaux jours reviennent et avec eux, une bonne humeur générale qui imprègne l’air de tout être vivant. Je réussis petit à petit à prendre de la distance. Au final, je me dis que ma jument est juste une sale ado qui teste. Je dois faire avec. Il y a des jours où j’y arrive, des jours où je désespère. Ne restent alors que les moments à juste la panser, lui faire des papouilles, lui faire sa pédicure et parfois juste lui apporter une pomme ou une carotte…. Moments de calme avant la prochaine tempête où chacune de nous hisse le drapeau blanc. C’est là que je me dis qu’on est peut-être quand même faites l’une pour l’autre…

Vivement qu’elle vieillisse…..

2018-04-17 15.39.06

J’ai écrit cet article avec difficulté. Il n’est pas facile pour moi d’admettre que j’échoue à avoir la relation parfaite qui fait rêver les petites filles avec ma jument, que parfois je n’en peux juste plus d’elle, que l’idée d’une séparation m’a traversé rapidement l’esprit. Je préférerais dire que ce sont de mauvais jours… mais les mauvais jours sont devenus des semaines et puis des mois. Cette expérience rassurera peut-être d’autres gens, ou fera peut-être peur aux détenteurs de jeunes chevaux, je ne sais pas. Mais en tout cas elle est réelle et si elle peut être d’une quelconque aide à qui que ce soit, même ne serait-ce qu’une seule personne, alors je serai heureuse de l’avoir partagée.

Edit : je vous rassure, la situation s’est déjà beaucoup améliorée et notre relation retrouve petit à petit son statut d’avant la tempête. Cela demande beaucoup de temps mais tout redevient gentiment comme avant et la confiance est de retour ! (même si parfois j’aimerais quand même en faire du steak…)

8 commentaires sur “Mon cheval est un monstre

  1. J’avoue qu’avec mon 3 ans je me pose pas mal de questions sur l’adolescence à venir. J’ai déjà des hauts et des bas, des moments où j’avais envie de pleurer, surtout dans sa phase mordeur du début d’année. Là ça va mieux, mais pour combien de temps?
    Merci pour ton partage, c’est vrai que c’est toujours plus difficile de parler des choses négatives. J’espère que les choses vont s’arranger petit à petit pour vous. Et bravo de continuer à essayer d’avancer!

    J'aime

  2. Oh comme je comprends tout ça! J’ai une dp qui a 10 ans cette année, ça fait 4 ans que je pleurais soit de bonheur, soit de désespoir! Et depuis l’automne dernier, je crois qu’elle a eu un déclic et nous ne sommes plus dans cette confrontation… quelle joie d’avoir persévéré!

    Aimé par 1 personne

  3. C’est la vie. Et comme les enfants qui testent leurs parents (c’est mamy qui te le dit), les animaux testent leurs humains.
    J’ai une approche différente mais Ganesh fait régulièrement une tentative pour me faire céder…..mais je suis d’un calme serein. Je crois que petite chérie (la plus jeune de mes filles qui va avoir 22 ans) a mis mes nerfs à rude épreuve 😂😂😂
    Un cheval est un enfant. Et même s’ils sont souvent en liberté, ils essaient d’avoir toujours une pause de plus 😋

    J'aime

  4. Comme je te comprends! Ceci-dit, c’est en effet souvent une sale période chez nos amis chevaux. (Du moins d’après mon expérience. Certains affirment que la « crie d’ado » n’existe pas chez les chevaux… ) C’est vraiment le moment de travailler sur sa force intérieure. Rester calme, juste, ferme… etc… Se poser des questions sur l’environnement externe oui…ça fait toujorus du bien une petite check-list… mais chercher « the » truc qui cloche et qu’on pourra changer pour que « tout aille mieux » me paraît assez illusoire. Mais comme je te comprends.. La bonne nouvelle ? « ça aussi, ça passera »:) et vous formerez un couple plus mature ! C’est justement le moment de s’accrocher. Courage et surtout bravo d’avoir partagé ce côté immergé de l’iceberg. Pas toujours évident sur le net où l’on aimerait faire bonne figure le plus souvent.

    J'aime

  5. Olalala comme je me suis reconnue dans cette article ! Mon petit kiki et sa bouille d’ange !! Un vrai démon oui :p ! A 7 ans j’espère que cette période va enfin passer derrière nous. En tout cas, super bien écrit 😀

    J'aime

  6. Comment osé dire d’un être vivant qu’on souhaite en faire du steak , je trouve ça honteux , à quel moment aurais tu le pouvoir de vie et de mort d’un être doué de sensibilité ? À quel moment souhaite tu faire égorger vif ton propre cheval pour ensuite être pendu par les pattes arrières et être vidé de son sang pour finir par être broyé et mangé ?
    Je te rappelle que toutes les personnes qui le souhaitent n’ont pas la chance que t’as d’avoir un cheval !
    Finalement comment pourrais tu avoir une relation parfaite avec ton cheval si l’idée d’en faire un steak te traverse l’esprit ?
    Félicitations à toi ! Tu réussis à arboré le statut d’humain !

    J'aime

    • Bonjour, Il s’agit là d’humour que tout cavalier/propriétaire comprend, j’en suis sûre 🙂 A aucun moment il ne nous traverse l’esprit d’amener réellement notre animal à l’abattoir. Merci de faire preuve de second degré et de ne pas juger sur une expression utilisée pour exprimer son désarroi face à une situation 😉 Je m’estime très heureuse d’avoir ma jument et je compte la garder jusqu’à ce qu’elle meurt de vieillesse, mais force est parfois d’avouer que ce n’est pas toujours facile et que parfois, on préférerait avoir le tricot pour passion, mais on continue de suivre la voie de notre coeur. Dans tous les cas, si tu as déjà lu d’autres de mes articles, tu sauras que j’ai très souvent recours au 2ème degré et je te remercie de ne pas juste lancer un jugement aussi hargneux pour une simple expression écrite 😉

      J'aime

  7. L’hiver dernier a été insupportable avec B. (qui allait lentement vers ses six ans, joyeux moment…). Il essayait de me virer en extérieur (on n’était jamais d’accord sur l’allure à avoir), les concours n’était pas terribles, en cours ce n’était pas fabuleux, à pieds soit il refusait d’avancer, soit il cherchait à me dépasser. En travail à pied, il a plusieurs fois sorti les dents pour voir ce que ça ferait de mordre (= se faire remettre brutalement à ta place, Bae :P)… Je me suis beaucoup questionnée sur notre duo, si j’avais raison de vouloir poursuivre ma DP avec lui (alors que je l’aime de tout mon cœur), si nous n’étions pas juste trop opposés ou pas faits pour nous entendre…

    Aujourd’hui, tout est au beau fixe ! Il est beaucoup plus gentil, il ne teste quasiment plus, on passe de très bons et beaux moments, les cours et concours se passent beaucoup mieux et il est beaucoup plus agréable… Bien sûr, il a un caractère fort, il sait ce qu’il veut et s’il est parfois de mauvaises humeurs, bon… Mais il est comme ça et le restera (et tant mieux !), mais rien à voir avec l’hiver dernier.

    En tout cas, ça fait plaisir de voir un article qui sort des sentiers battus et qui ose exposer ce que peu veulent montrer. On affiche toujours les jolies photos, les meeerveilleuses choses que l’on fait avec ses poupous d’amour, mais alors les coulisses… Niet ! xD

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :