Equit’action – gérer son cheval dans le feu de l’action

Ce week-end, j’ai pu participer à la première partie d’un stage d’action donné par William Chatel en Valais. J’avais vu quelques photos de l’année dernière et je m’étais dit que dans le genre désensibilisation de l’extrême, ça devrait réussir à faire sourciller Lola.


Le matin, nous commençons par des petits obstacles style gymkhana histoire de concentrer les chevaux sur nous et les faire réfléchir un peu. Ponts divers, rideaux, machine à bulle… de quoi occuper le cerveau des poneys. Ensuite, nous attaquons une forme de désensibilisation bien utile au quotidien : ne pas bouger si un objet nous arrive dessus. William lance donc au hasard de petites balles de jonglage en direction des chevaux. Lola apprécie moyennement mais ne bronche pas. Gentil poney.

Nous terminons la matinée par un début de tir à l’arc à pied. C’est un exercice intéressant et pas facile du tout pour moi. Je me détruis le bras au passage. Sincèrement, j’ai adoré ! Ca demande de la concentration dans l’action, apprendre à ne pas se précipiter. Un excellent exercice !

L’après-midi, nous travaillons avec une bâche géante : immobile au sol, en mouvement, en emballage de poney cadeau, en tunnel. La bâche, c’est clairement acquis ! Là aussi, cela demande de la confiance. On va au delà du simple passage de bâche qu’on a tous entrainé au moins 1x avec nos chevaux. Et on enchaine avec les drapeaux !

La désensibilisation ne doit pas seulement être visuelle. On cherche toujours à désensibiliser nos chevaux à de grandes choses colorées. Là on a poussé à l’auditif : tirer des balles à blanc avec un pistolet.

Lors de cet exercice, j’ai clairement remarqué que les armes à feu ne me laissent pas un bon feeling. Lola, bien que n’ayant pas aimé la détonation, n’a presque pas bougé. Une vraie perle !

Pour finir l’après-midi, nous préparons les chevaux à l’exercice de nuit qui suivra quelques heures plus tard : la découverte du feu. Lola est fidèle à elle-même, elle s’en fiche.

IMG_4050.jpg

Arrive enfin la nuit ! Nous préparons les chevaux et allons à la découverte de ce joli truc orangé qui danse. Les flammes sont impressionnantes la nuit et je dois faire un gros effort pour contenir ma peur de prendre feu. Passage entre un couloir de feu, passage d’une porte de feu et passage à travers les flammes. Tous les chevaux s’exécutent sans hésitation !

Ce stage apporte beaucoup de nouvelles choses qu’on ne peut exercer seul, ou seulement difficilement. Il demande de la concentration tant au cavalier qu’au cheval. La prise de risque est vraiment minime et pourtant, cela suffit à ce que le coeur s’emballe un peu au moment d’appuyer sur la détente ou de traverser un mur de feu… Mais pour ma part, je n’ai aucun soucis à me faire car

Le poney black and white ne craint rien…

IMG_3813

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :