Mon cheval, l’écurie et moi

IMG_0531.JPGTrouver l’écurie qui convient au cheval et au cavalier, voilà qui semble proche de l’impossible. Le cavalier qui cherche son confort aura tendance à accepter des compromis pour son cheval. Moi la première je l’ai fait. Que c’est agréable d’avoir un grand carré, un petit manège, une chouette ambiance à l’écurie. Et puis le cheval sort tous les jours de son boxe pour aller au parc avec des copains. Que vouloir de plus ?

Malgré que j’étais très satisfaite de l’écurie où j’étais Continuer la lecture de Mon cheval, l’écurie et moi

Publicités

De belles quenottes pour un beau poney

5 ans, l’âge où gentiment le travail sérieux commence, l’âge où, peu à peu, on ose devenir ambitieux avec son cheval. L’âge idéal pour une première visite du dentiste également… aïe aïe aïe.

J’avais peur d’avoir trop attendu. 5 ans, voilà qui, soudainement, me semblait tard. La vétérinaire (qui fait également dentiste) me rassure en me disant qu’avant, cela n’a que très peu d’utilité car certaines dents de lait sont encore présentes.

La séance n’a pas seulement été bénéfique pour ma jument, mais surtout pour ma compréhension générale de nombreux éléments. Continuer la lecture de De belles quenottes pour un beau poney

Notre nouvelle ennemie s’appelle Hippobosca

Cette année, le printemps est apparu rapidement. Les pollens ont, semblerait-il, une à deux semaines d’avance sur l’année précédente. Il fait chaud depuis des semaines et aujourd’hui enfin la pluie revient.

C’est ainsi que j’ai pu faire connaissance avec Hippobosca d’une manière tout sauf charmante :

2017-04-15 07.52.36Un jour, alors que je brossais ma jument à fond (c’est bien trop rare, j’avoue), je me rends compte qu’elle a énormément de croutes sous le ventre, près des tétines, la peau est enfle et même qu’à de nombreux endroits, ça saigne. Je nettoie, désinfecte au savon Lubex, et je mets de la Bepanthen dessus. Les jours passent, mais la situation n’évolue pas. Les plaies et les croutes semblent gagner du terrain. Je décide de passer au miel, mais là aussi, aucune différence. Régulièrement, je note la présence de troupeaux entiers de mouches noires/brunes, lentes, qui n’acceptent que difficilement Continuer la lecture de Notre nouvelle ennemie s’appelle Hippobosca

Ca mousse à l’écurie !

Le 8 mars 2016, une émission de ABE se concentrait sur ce que nous cache la mousse de nos très chers shampoings. Ces produits de cosmétique qu’on retrouve dans presque toutes les salles de bain ne sont pas tous composé que d’amour et d’eau fraiche (en fait, y en a aucun).  Sans vouloir être trop alarmiste, l’émission nous donne des pistes de produits à éviter au maximum pour diverses raisons.

Lorsque j’ai regardé l’émission, je suis ensuite aller voir à la salle de bain de quoi étaient composés mes shampoings. Je m’étais dit qu’il faudrait que je fasse la même chose avec les nombreux shampoings/démêlants que j’ai pour le poney black and white. C’est chose faite. Continuer la lecture de Ca mousse à l’écurie !

La gale de boue

Votre cheval va au parc ? Donc inévitablement, la gale de boue hante vos nuits. Vous devenez parano, la moindre croûte sur les jambes de votre compagnon vous fait grimper les murs. Vous êtes prêt à accuser tout et tout le monde si cela devait arriver (même Pruneau le chien) et à aller brûler de l’encens pour satisfaire vos aïeux afin de vous en débarrasser.

Et pour ceux qui ne connaissent pas, voici un article qui vous résumera comment le poney black & white a réussi à vaincre la gale de boue !

D’abord la gale de boue, késako ? (oui j’adore ce mot… « késako »… c’est joli, c’est pas français, mais on comprend) Continuer la lecture de La gale de boue

Une séance photo en neige avec un poney pas propre du tout

Ah ben oui, qui dit neige dit séance photo !
Avec le poney, je n’ai jamais fait de vrai séance photo où on se pomponne toutes les deux… Ce matin, on décide spontanément avec une amie d’embarquer les cocos, un appareil et de nous faire un chouilla jolie. On arrive… le poney black & white n’est pas black & white du tout… tant pis, on frotte ce qu’on peut (c’est à dire pas grand chose car là me faudrait presque de la javelle….)

Le plus drôle c’est qu’on imagine toujours qu’il faut des animaux magnifiquement propres et préparés pour une séance photo, alors que parfois le naturel c’est tout aussi joli et ça ne gâche en rien une photo. Certes, on se dit parfois que ça aurait été plus joli sans les taches, qu’on pourrait les photoshoper. Et puis finalement, plus j’y réfléchis et plus je me dis que c’est pas grave car un poney tout propre, ce n’est pas mon poney. Continuer la lecture de Une séance photo en neige avec un poney pas propre du tout

Les micro-organismes activés : késako ?

Je me permets de reprendre un article que j’ai rédigé pour un autre blog concernant un thème qui à mon sens mérite d’être plus connu : les EMa ! Vous trouverez en premier lieu le Késako des EMa suivi de mon expérience personnelle. Continuer la lecture de Les micro-organismes activés : késako ?

Il était une fois, un petit poney propre…. ça c’était avant

Lorsque j’ai acheté le Poney Black & White, je savais à quoi m’attendre niveau entretien… Un cheval blanc sur la presque totalité de son corps, forcément, ça allait pas rester propre longtemps.

Lorsque j’ai été m’occuper les premières fois de mon… poney/chiffon/pouilleux (?) j’ai directement attaqué le problème Continuer la lecture de Il était une fois, un petit poney propre…. ça c’était avant