J’utilise un clicker et je le vis bien

LogoIl y a déjà quelques années de cela, j’ai entendu parlé du clicker : lobotomisation, perte du respect, automatisation du cheval, on le laisse plus réfléchir, etc etc… – J’ai donc directement mis de côté cette méthode.

Et puis il y a quelques mois, je découvre plusieurs couples qui utilisent la méthode du clicker : les chevaux sont respectueux, alertes, motivés, vigousses… – tout le contraire de ce que j’ai bien pu lire jusque là.

Peu à peu, l’idée a fait son bonhomme de chemin dans ma tête et je me suis dit « pourquoi pas essayer avec le poney black and white ? ».

D’abord, on commence par savoir ce que c’est exactement. Voici ma définition personnelle :

Le clicker est un outil de travail qui permet de travailler avec le renforcement positif. Lorsque l’animal réalise ne serait-ce qu’une ébauche du geste final demandé, le propriétaire clique puis félicite pour peu à peu arriver à ce geste final. Le renforcement positif étant l’utilisation d’une récompense des bons gestes plutôt qu’une punition des mauvais. La récompense peut tout aussi bien se faire sur le plan alimentaire qu’affectif. L’affectif ne répondant pas à un besoin primaire de l’animal, l’alimentaire montre très souvent des résultats plus intéressants. Il n’est toutefois pas absolument nécessaire de travailler avec de l’alimentaire ! Le clicker se distingue par sa stabilité (toujours le même son) et sa précision de timing.

Continuer la lecture de J’utilise un clicker et je le vis bien

Publicités