Oser partager son cheval

Jusqu’à l’achat du Poney Black & White j’ai toujours eu la chance de tomber sur des gens qui m’ont confié aveuglément leurs chevaux. J’en faisais plus ou moins ce que je voulais, les traitant comme s’ils étaient miens (mieux en fait, haha). Leur confiance me touchait.

img_9813Et puis en 2012 je rencontre ma jument et en 2013, elle devient mienne (égoïste power).

Il était plutôt clair pour moi que jamais je ne la prêterais. Éventuellement à mes amies pour dépanner, mais une demi-pension ? Jamais de la vie !

« J’ai pas payé un cheval pour le refiler à d’autre »

« Ils vont bousiller tout le travail que j’aurai fait dessus »

« Mon cheval m’aimera moins » Continuer la lecture de Oser partager son cheval

Publicités

La curiosité : entre chance et fléau

lola4Ce qui m’a le plus touché lorsque j’ai rencontré ma jument ? Sa nature curieuse et positive. Elle est venue vers moi, l’inconnue, et n’a pas hésité une seconde. A 6 mois, elle avait déjà un pas sûr et déterminé à tout découvrir.

J’ai profité de cette curiosité dans son éducation, l’encourageant à aller voir tout et n’importe quoi. Encore maintenant, bien souvent la curiosité l’emporte sur la peur : elle fonce sur les objets effrayants, déterminée à aller voir ce qu’il en est.

Et puis il y a le revers de la médaille. A pied, cela implique de se faire trainer à gauche à dsc_0073droite pour aller voir telle ou telle chose. Au pansage, elle est obligée de tout prendre dans la bouche (quoique elle s’est bien calmée suite à la fois où elle a pris la bouteille de vinaigre de cidre ouverte et en a avalé un coup). Un balai qui traine ? Fichu le balai. Une corde colorée qui traine ? La voilà 2m plus loin. La sellerie derrière le boxe ? S’y coincer est un jeu d’enfant. Les vieilles brosses ? On connait déjà, nul besoin d’y prêter attention. Continuer la lecture de La curiosité : entre chance et fléau

Cosmétique équine : qu’est-ce qui compose les shampoings et démêlants qui se trouvent dans nos armoires ?

Il y a quelques jours, je me suis intéressée d’un peu plus près à la composition des shampoings et démêlants qui trainaient dans mon armoire. Cette première analyse m’a motivé à me lancer dans une analyse plus complète des différents shampoings et démêlants utilisés dans le monde équestre.

Grâce à votre aide ainsi qu’à celle d’internet, ce premier jet contient donc déjà 44 produits qui ont été passé sous la loupe. Et j’espère que cela ne s’arrêtera pas là.

Je tiens à préciser dès le début que cette analyse n’est pas destinée à critiquer ou à glorifier un quelconque producteur. Il s’agit d’une simple analyse des ingrédients selon des critères de tolérance humaine. C’est à dire que l’effet de ces différents composants est connu pour la peau humaine. Les chevaux n’ont pas la même peau et les produits ne sont pas appliqués aussi souvent que sur nos têtes. Toutefois, à mes yeux (mon avis bien personnel qui n’engage que moi en gros), il est logique qu’un produit déconseillé pour notre peau ne peut en aucun cas être conseillé pour la peau d’un autre mammifère.

Comme promis, les fichiers sont mis à disposition de tous sur le blog du Poney Black and White (dans la barre d’info à gauche droite et à la fin de cet article). Continuer la lecture de Cosmétique équine : qu’est-ce qui compose les shampoings et démêlants qui se trouvent dans nos armoires ?

Ce que tu as sur la tête donne le ton de la fête

J’aurais également pu mettre comme titre « De l’habitude » histoire de me la jouer Montesquieu, mais je préfère les rimes.

Les chevaux prennent des habitudes tout comme nous. Une habitude assez flagrante que j’ai pu observer c’est le fait que les chevaux savent ce qu’on attend d’eux en fonction de ce qu’on leur met sur la tête. Voici mes exemples :

999608_1416556965241663_625946310_nLicol plat : licol pour le parc, licol pouilleux mais sans danger. Anciennement utilisé pour des Continuer la lecture de Ce que tu as sur la tête donne le ton de la fête

Du sport pour les cavaliers

I love sport

L’équitation est un sport. En tant que cavalière, je ne le remets pas en cause (même si parfois j’avoue que me faire balader à droite à gauche à dos de poney ne me donne pas vraiment l’impression de brûler des calories…). Beaucoup de cavaliers ne prennent pas le temps de faire du sport à côté de l’équitation (car oui, l’équitation est un sport, on le sait déjà).

Cardio, souplesse, équilibre sont quelques points clés important à cheval et qui pourtant sont négligés dans l’entrainement du cavalier qui pense qu’en montant 1h intensive par jour (je souhaite à votre cheval que ce ne soit pas le cas) il peut acquérir ces capacités. Monter à cheval, certes nous permet de nous améliorer, mais comme dans tous les sports, ce sont toujours les mêmes muscles qui seront mis à contribution.

Avez-vous déjà fait une course de 2km à dos de cheval dans un galop effréné ? Continuer la lecture de Du sport pour les cavaliers

L’exercice du parking… ou comment réviser son parcage latéral

Nous avons tous eu un jour une vidéo sous les yeux d’un cheval qui vient de loin se positionner devant son cavalier afin que ce dernier puisse monter sans effort.

L’exercice du parking, c’est un exercice dans lequel on apprend au cheval à venir justement se positionner parallèlement à son cavalier qui se tient sur un montoir afin qu’il puisse monter dessus.

J’ai rapidement souhaité apprendre cet exercice à mon poney. Lola ne l’effectue pas encore à la perfection mais elle se donne beaucoup de peine..

J’ai commencé par travailler le déplacement des hanches par aspiration. Rapidement j’ai pu me mettre sur un podium, je gardais sa tête près de moi et Continuer la lecture de L’exercice du parking… ou comment réviser son parcage latéral

Ces gestes de cavaliers qui font du bien à la planète

C’est bien connu que dans le monde du cheval on est loin d’être les plus écolos, ne serait-ce qu’en raison de la nécessité d’avoir un 4×4 pour déplacer nos fidèles destriers (et dire qu’à une époque c’est eux qui nous déplaçaient…)

Je suis tombée récemment sur le blog d’une cavalière qui donnait des conseils pour être plus écolo. Loin de moi l’idée de vouloir reproduire son article, mais je me suis dis que cela pourrait peut-être intéresser des gens de connaître les petites astuces que moi j’ai pour être un chouilla plus écolo (chouilla signifiant un tout petit peu pour nos amis francophones non suisses 😉 ). Ces astuces n’ont pas toutes été mises en place pour des raisons de « sauvons la planète », mais il s’est avéré qu’elles font leur petit effet.

Continuer la lecture de Ces gestes de cavaliers qui font du bien à la planète

Le boxe du poney Black & White

Il y a quelques mois, j’ai pris la décision de mettre le poney black & white dans une pension qui propose boxe la nuit et parc le jour. Un mode de détention qui a été difficilement accepté par le poney dans un premier temps mais auquel il semble s’habituer gentiment mais sûrement. Et même qu’il commence à l’apprécier !

J’ai la chance d’avoir des horaires de travail flexibles qui me permettent d’aller tantôt le soir et tantôt le matin à l’écurie (voir d’y rester toute la journée les week-ends). J’ai donc tout le loisir d’analyser l’état du boxe de mon cheval et d’en déduire ses habitudes (et ça me rend heureuse). Continuer la lecture de Le boxe du poney Black & White