Megasus Horserunners – un succès avant même d’exister !

megasus-horserunners-rossini-testpferd_1.jpgIls l’ont fait !

A la fin de cet été, je vous présentais une innovation dans le monde de l’habille-papattes : les megasus horserunners

Il y a déjà plusieurs années que toute l’équipe de Megasus cherche à améliorer le monde du cheval. D’abord, ils se sont lancés dans une nouvelle forme de fers à cheval, les easywalker. Des « fers » composés d’un plastique rigide qui offraient davantage de flexibilité aux pieds des chevaux et une stimulation proche de celle des pieds nus. 1569047_sm.jpgEt puis cela ne leur suffit plus et ils se lancèrent dans la création d’une sandale qui s’attache tout simplement au pied du cheval à l’aide d’un système de velcro particulier. Plus de permanence, plus de clous.

Il y a environ 1 semaine, l’équipe de megasus lançait sa récolte de fonds sur Kickstarter ! En quelques jours seulement, les investisseurs se sont montrés nombreux et généreux. En effet, grâce à des gens comme vous et moi, les créateurs des mégasus ont réussi à récolter la modique somme de 100’000€, somme minimale nécessaire à la naissance de leur produit sur le marché. Mais la collecte ne se terminera que début novembre, donc à tous ceux qui souhaitent profiter de pré-commander leur produit à un prix réduit de moitié, n’hésitez pas à vous lancer (et découvrez vous une âme de testeur de ouf en 2017 !!) Continuer la lecture de Megasus Horserunners – un succès avant même d’exister !

Publicités

Trépied fait maison pour parer (presque) comme un pro !

Voilà maintenant 6 mois que je pare le Poney Black and White moi-même. Le matériel de base ayant été acquis depuis le début, il me manque encore 2-3 éléments pour être entièrement équipée.

Suite à mon obstacle de cross fait maison ainsi que mes tests de boots de secours , il me restait encore un bout de caoutchouc, quelques planches en bois et surtout de nombreux manches à balai.

Voulant faire d’une pierre deux coups, je décide d’utiliser tous ces éléments afin de créer mon propre trépied de parage. Continuer la lecture de Trépied fait maison pour parer (presque) comme un pro !

(Interview) Swiss Galoppers : des boots suisses débarquent sur le marché !

Il y a quelques jours, j’apprends avec enthousiasme qu’une famille a travaillé plus de 2 ans afin de pouvoir lancer les premières boots 100% suisses sur le marché ! Un travail colossal  lors duquel les heures n’ont pas été comptées  et qui va enfin pouvoir porter ses fruits dès septembre 2016 avec la commercialisation de leurs boots, les Swiss Galoppers.

Niveau design j’adore. La boot semble super simple à mettre et à enlever. J’avoue que c’est le côté sobre et le nom « Swiss Galoppers » qui ont attiré mon attention. Les boots sont produites en Suisse et sont le fruits de longues heures de réflexion, tests, etc… bref, quelque chose d’abouti ! (Lire le mode d’emploi)

Afin de pouvoir un peu mieux connaître cette nouvelle marque, je me suis permise de poser quelques questions à Tanja Eberle, membre de cette équipe de passionnés. Continuer la lecture de (Interview) Swiss Galoppers : des boots suisses débarquent sur le marché !

Amortisseur : et si on tentait autre chose que le mouton ?

Il y a quelques mois, on me parle d’un amortisseur hyper fun : lorsqu’on enfonce un doigt dedans, la matière se déforme, et lorsqu’on tente d’appuyer la paume, impossible.

2016-08-14 09.03.43

Il y a quelques jours, je tombe sur cet amortisseur à l’aspect douteux sur le présentoir mais dont la technologie me plait. Recevant ma nouvelle selle dans quelques jours, il me faudra de toute façon un amortisseur (car oui, même si j’essaie d’être discrète sur le dos du poney black & white, il y aura toujours moyen d’améliorer la situation). Bref, je craque et j’essaie ce fameux amortisseur de GT Concept Design. Continuer la lecture de Amortisseur : et si on tentait autre chose que le mouton ?

Bref, j’ai acheté un pantalon d’équitation

Qu’on se le dise directement : je n’aime pas du tout être serrée dans mes vêtements !

Il y a plus de 10 ans, j’ai acheté mon dernier pantalon d’équitation, un noir tout bête. A l’époque y avait encore les scratch au niveau de la cheville. Le pantalon en question est encore taille haute, mais un vrai taille haute, celui qui t’arrive sous la poitrine. Quoi qu’il en soit, ce pantalon, bien que fidèle, n’a plus l’éclat de sa période de gloire. Par conséquent, il était temps que je me décide à racheter un pantalon d’équitation et d’arrêter de faire ma sauvageonne de l’équitation. Continuer la lecture de Bref, j’ai acheté un pantalon d’équitation

Madame lui fait faire des pochettes d’étriers

Etant donné que je vais bientôt recevoir ma nouvelle selle en cuir Nubuck (un cuir poreux qui adore se salir tout seul), il a fallu prendre la lourde décision de suivre la mode et d’emballer les étriers qui vont accompagner la selle en question afin de limiter ses crises de pouilleuserie. Continuer la lecture de Madame lui fait faire des pochettes d’étriers

Ce que tu as sur la tête donne le ton de la fête

J’aurais également pu mettre comme titre « De l’habitude » histoire de me la jouer Montesquieu, mais je préfère les rimes.

Les chevaux prennent des habitudes tout comme nous. Une habitude assez flagrante que j’ai pu observer c’est le fait que les chevaux savent ce qu’on attend d’eux en fonction de ce qu’on leur met sur la tête. Voici mes exemples :

999608_1416556965241663_625946310_nLicol plat : licol pour le parc, licol pouilleux mais sans danger. Anciennement utilisé pour des Continuer la lecture de Ce que tu as sur la tête donne le ton de la fête

Association Caval’Echange : t’en as plus besoin ? ça tombe bien, moi si !

petitlogoDepuis quelques temps, une idée me trottinait dans la tête : il existe des boîtes d’échange d’objets un peu partout… livres, jouets, légumes. Tout peut être échanger. Alors pourquoi ne pas créer pareil mais pour le matériel équestre ?

J’ai commencé à réfléchir à la question, réfléchir comment il faudrait mettre tout cela en place, la structure qu’une telle idée nécessiterait pour que les gens prennent confiance et jouent le jeu.

C’est ainsi que j’ai décidé de créer l’association Caval’Echange. Cette association promeut l’échange de matériel équestre entre cavaliers d’une même région sans pour autant qu’il y ait un échange monétaire. Continuer la lecture de Association Caval’Echange : t’en as plus besoin ? ça tombe bien, moi si !

C’est la ouate que j’préfère…. ah ben non en fait

Dans mon monde équestre, il est rare que je me maquille mais cela arrive parfois pour les spectacles par exemple ou pour une jolie séance photo comme l’autre jour. J’utilise en général des rondelles de ouate pour me débarbouiller par la suite. Mais utiliser ces rondelles qu’on jette après chaque usage, c’est une technique à laquelle j’adhère de plus en plus difficilement. Du coup, il a fallu réfléchir à une astuce pour changer la donne.IMG_20160124_180129

Je ressors donc mon super drap de lit inutile qui s’avère être parfait comme tissu pour faire des petits pads nettoyants. Un côté est plus fin et l’autre plus « grob ». C’est décidé, on va faire des petits pads double face comme j’en ai vu déjà plusieurs sur internet.

C’est décidé : mes pads fait avec de la récup’ remplaceront les rondelles de ouate du commerce ! Continuer la lecture de C’est la ouate que j’préfère…. ah ben non en fait