Les pieds nus et le froid : théorie sur l’apparition de traces rouges

IMG_20160124_094507Depuis le gel qui est arrivé il y a environ 2 semaines, le poney black & white présente des taches rouges/rosacées sous les pieds (principalement au niveau des glômes). Ces traces sont différentes des hématomes de pressions souvent présents sur les parois du sabot lorsque le parage n’est pas réalisé en respect avec la structure interne du pied.

En premier, j’ai pensé que ma jument se blessait dans la boue gelée (c’est théoriquement possible en soi), qu’il s’agissait d’hématomes de « choc ». Mais le pied nu ne peut pas mentir et s’il y a blessure, il doit y avoir souffrance. Or la jument marche 100% normalement et ne présente aucune douleur lorsqu’on touche ou sur les différents sols qu’on a par chez nous. Donc on cherche une autre explication… On se penche côté parage,  un soucis au niveau des talons ? trop hauts, trop fuyants ? Mais pourquoi donc avant le gel elle ne présentait pas ces taches ? Sole trop mince ? Cela voudrait dire qu’elle ressentirait une douleur et le montrerait… qui plus est la sole n’a plus été touchée depuis le mois de septembre ! Elle a donc bien eu le temps de gagner en épaisseur. Non, la réponse ne se situe pas au niveau du parage.

Je continue de cogiter…

C’est en cherchant un peu côté humain que je pense avoir compris le comment du pourquoi. A commencer par le fait que ce ne sont pas des hématomes.

Je précise toutefois qu’il s’agit là d’une théorie que j’ai établi. Je n’ai pas encore trouvé d’étude qui démontrerait la véracité de ces propos. Il s’agit juste d’une suite logique d’idées que j’ai eu. Continuer la lecture de Les pieds nus et le froid : théorie sur l’apparition de traces rouges

Publicités

Le pied nu qui ne change pas seulement le cheval mais surtout le cavalier

Avant de mettre mon cheval pied nu, les pieds c’était une corvée pour moi. Y en a 4, souvent ils sont sales, trop souvent. Faut se baisser pour les faire… (ajoutez à cela encore 2-3 arguments bidons supplémentaires). Bref, j’avais clairement pas envie de m’en occuper. Je préférais de loin m’occuper de la robe du cheval, lui brosser la crinière jusqu’à ce qu’on pense à un cheval barbie….

Et puis j’ai mis le poney Black & White pied nu. J’ai osé. La décision a été motivée certes par les conseils d’une amie mais également suite à de nombreuses recherches. Plus je me suis plongée dans le sujet plus ça m’intéressait. Peu à peu le pied du cheval est passé, dans ma vision des choses, d’un ongle insensible à une structure vivante, élastique, qui réagit aux contraintes qu’on lui inflige. Continuer la lecture de Le pied nu qui ne change pas seulement le cheval mais surtout le cavalier

Pourquoi pour beaucoup, le pied nu ne fonctionne pas

Beaucoup de gens, suite aux arguments de leurs maréchaux, ne sont pas convaincus du pied nu pour les chevaux.
Je suis tombée ici sur une vidéo qui partait certainement d’une bonne intention mais dont l’information donnée au public est fausse pour de nombreux points.

Dégommage de préjugés – Feu flamme !

Continuer la lecture de Pourquoi pour beaucoup, le pied nu ne fonctionne pas

Le Poney Black & White se met au pied nu

Mon but avait toujours été de garder ma jument pieds nus. Hélas, facilité oblige, j’ai finalement décidé de la ferrer en juin 2015. Ca se passe bien (du moins j’y crois) mais elle glisse et s’encouble beaucoup. Qui plus est, je n’ai pas pu être là au premier ferrage et je sais que quelque chose s’est mal passé. Elle est réticente quand il s’agit de donner les pieds et le soir du ferrage elle était toute penaude genre « ils étaient pas gentil avec moi maman » (anthropomorphisme power).

Bref, l’automne approche et je me dis que je vais la déferrer derrière pour l’hiver afin de moins glisser. Forcément, avec le travail, les nuits à 17h, et le froid, difficile de se motiver à monter tous les jours. En plus cela n’est pas nécessaire. Donc on passera à moitié pied nu.

Peu à peu l’idée fait son chemin Continuer la lecture de Le Poney Black & White se met au pied nu

L’histoire du fer à cheval

Il y a peu j’ai décidé de déferrer ma jument (cf. un autre article quelque part dans ce blog). Et puis en discutant avec C’Tam-Tam, nous en sommes venues au thème de la création du fer à cheval.

J’ai donc commencé à farfouiller sur internet (quelle belle invention quand même) et suis tombée sur une étude suisse menée par le service archéologique de Bern (un truc du genre). Voici donc le résumé : Continuer la lecture de L’histoire du fer à cheval