Cosmétique équine : qu’est-ce qui compose les shampoings et démêlants qui se trouvent dans nos armoires ?

Il y a quelques jours, je me suis intéressée d’un peu plus près à la composition des shampoings et démêlants qui trainaient dans mon armoire. Cette première analyse m’a motivé à me lancer dans une analyse plus complète des différents shampoings et démêlants utilisés dans le monde équestre.

Grâce à votre aide ainsi qu’à celle d’internet, ce premier jet contient donc déjà 44 produits qui ont été passé sous la loupe. Et j’espère que cela ne s’arrêtera pas là.

Je tiens à préciser dès le début que cette analyse n’est pas destinée à critiquer ou à glorifier un quelconque producteur. Il s’agit d’une simple analyse des ingrédients selon des critères de tolérance humaine. C’est à dire que l’effet de ces différents composants est connu pour la peau humaine. Les chevaux n’ont pas la même peau et les produits ne sont pas appliqués aussi souvent que sur nos têtes. Toutefois, à mes yeux (mon avis bien personnel qui n’engage que moi en gros), il est logique qu’un produit déconseillé pour notre peau ne peut en aucun cas être conseillé pour la peau d’un autre mammifère.

Comme promis, les fichiers sont mis à disposition de tous sur le blog du Poney Black and White (dans la barre d’info à gauche droite et à la fin de cet article). Continuer la lecture de Cosmétique équine : qu’est-ce qui compose les shampoings et démêlants qui se trouvent dans nos armoires ?

Publicités

Le poney à chaussons

Cette année semble particulièrement pénible pour les détenteurs de chevaux pieds nus. Terrains peu favorables car trop humides, herbe trop riche, métabolisme engorgé… bref plus d’un facteur contribuent à la sensibilité des pieds de nos amis. Le poney black and white n’y coupe pas.

Devant le fait accompli, l’achat d’hipposandales s’est imposé. Etant un peu pénible, j’ai recherché des boots qui répondaient aux critères suivants :

  • qui ne fassent pas « plot » aux pieds, donc esthétiquement jolies (ok, c’est pas prioritaire, on est d’accord)
  • qui ne soient pas composées de 300 couches de matières différentes qui risqueraient de pomper l’eau à la première flaque
  • qui ne tournent pas
  • dont les pièces peuvent être changées séparément sans devoir à chaque fois racheter une boot entière (à presque 100.- la boot, on veut éviter de devoir la changer trop souvent)
  • qui aillent au poney (qui a juste des pieds qui font 10.5 x 11.4 cm……non ce n’est pas petit, c’est juste mignon !)

Mon choix s’est donc porté sur les Easyboot Epic, un modèle de 2005 d’une marque qui fait ses preuves depuis 40 ans dans le domaine des hipposandales ! Continuer la lecture de Le poney à chaussons

Ca mousse à l’écurie !

Le 8 mars 2016, une émission de ABE se concentrait sur ce que nous cache la mousse de nos très chers shampoings. Ces produits de cosmétique qu’on retrouve dans presque toutes les salles de bain ne sont pas tous composé que d’amour et d’eau fraiche (en fait, y en a aucun).  Sans vouloir être trop alarmiste, l’émission nous donne des pistes de produits à éviter au maximum pour diverses raisons.

Lorsque j’ai regardé l’émission, je suis ensuite aller voir à la salle de bain de quoi étaient composés mes shampoings. Je m’étais dit qu’il faudrait que je fasse la même chose avec les nombreux shampoings/démêlants que j’ai pour le poney black and white. C’est chose faite. Continuer la lecture de Ca mousse à l’écurie !

La gale de boue

Votre cheval va au parc ? Donc inévitablement, la gale de boue hante vos nuits. Vous devenez parano, la moindre croûte sur les jambes de votre compagnon vous fait grimper les murs. Vous êtes prêt à accuser tout et tout le monde si cela devait arriver (même Pruneau le chien) et à aller brûler de l’encens pour satisfaire vos aïeux afin de vous en débarrasser.

Et pour ceux qui ne connaissent pas, voici un article qui vous résumera comment le poney black & white a réussi à vaincre la gale de boue !

D’abord la gale de boue, késako ? (oui j’adore ce mot… « késako »… c’est joli, c’est pas français, mais on comprend) Continuer la lecture de La gale de boue

Dépannage d’urgence : Boots faites maison (Test n° 2)

Ce test est la suite de cet article : https://leponeyblackandwhite.wordpress.com/2016/08/09/depannage-durgence-boots-faites-maison/#more-3229

2016-08-10 17.17.5310.08.2016 : Ce soir, rebelotte, on essaie à nouveau de bidouiller des boots en espérant qu’elles tiendront 1h de balade sur terrain à 80% bétonné et/ou caillouteux (et un peu d’herbe).
On recommence la combine mais cette fois en mettant un scotch sur le sabot avant de poser le caoutchouc. On emballe tout le pied pour ce deuxième essai et on part. Là à nouveau, aucune gêne pour marcher, ça se passe bien. Un bout de scotch semble se faire la malle mais rien ne bouge vu depuis dessus. 1h de balade, 6km, 80% béton et cailloux, allure du pas uniquement (le but étant de trouver une combine de boots qui dépanneraient pour une balade ou deux et non pas des boots pour le quotidien). Continuer la lecture de Dépannage d’urgence : Boots faites maison (Test n° 2)

Dépannage d’urgence : Boots faites maison (Test n° 1)

Depuis quelques jours, ma jument présente une sensibilité assez importante côté cailloux. Elle marche très bien sur tous les terrains autrement. On corrige le parage et il ne reste plus qu’à attendre… sauf que la pépette, elle est pas à l’aise sur les cailloux, donc on réfléchit à une idée en attendant les boots commandées afin de quand même pouvoir partir en balade sans que mademoiselle doive sans arrêt chercher l’herbe dès qu’un caillou se présente…Et si j’en fabriquais moi-même des boots pour dépanner ?

Continuer la lecture de Dépannage d’urgence : Boots faites maison (Test n° 1)

La vaccination des chevaux en Suisse

Chaque année début mai c’est le stress « merde le vaccin de Lola !! ». Je téléphone au véto, il me demande pour quand c’est « euh… disons, aujourd’hui ou demain », il vient, il pique et 2 semaines plus tard, je reçois le joli bulletin de versement rose qui me donne envie de pleurer. Bref…

Mais en fait qu’est-ce qui est obligatoire en Suisse au niveau des vaccins pour les chevaux de loisirs  ? Tous les combien de temps ? Et qu’est-ce que contient ce fameux vaccin annuel ?

Continuer la lecture de La vaccination des chevaux en Suisse

La musculation intime des cavalières

Suite à des discussions d’ordre privé avec plusieurs cavalières, ce sont toujours les mêmes constatations qui font surface c’est pourquoi j’ai décidé de plonge de manière un peu plus assidue sur le sujet.

Tout commence avec le périnée. D’abord qu’est-ce que c’est ?

vue-anatomie-perinee.gif

Le périnée est composé de plusieurs plans musculaires. Les plans musculaires les plus profonds sont ceux du muscle releveur de l’anus et des muscles ischio-coccygiens.

Le périnée existe chez homme et femme mais est plus compliqué chez la femme puisqu’il permet de soutenir la totalité des organes génitaux féminins internes et de l’appareil urinaire (Vessie, vagin, utérus, etc..). Chez l’homme, le périnée soutient uniquement une partie de ces deux appareils.

En quoi ces couches musculaires sont-elles différentes chez les cavalières que chez madame tout le monde ? Continuer la lecture de La musculation intime des cavalières

Suivi d’une pourriture de fourchette profonde (1)

Par cette météo « arrosée », les pourritures de fourchette ne sont pas rares.
Je vous avais déjà proposé deux produits, faits maison, afin de lutter contre la pourriture de fourchette :

Mais qu’en est-il de leur réel efficacité ? Sur le poney black & white, un début de pourriture a pu être supprimé en à peine deux semaines. Le poney a maintenant droit à un tartinage de pied hebdomadaire à la pâte d’argile afin de prévenir toute autre apparition.

En parallèle, j’aide un autre cheval, atteint depuis déjà quelques temps de pourriture profonde à plusieurs pieds. Malgré de nombreux produits essayés Continuer la lecture de Suivi d’une pourriture de fourchette profonde (1)

Les pieds nus et le froid : théorie sur l’apparition de traces rouges

IMG_20160124_094507Depuis le gel qui est arrivé il y a environ 2 semaines, le poney black & white présente des taches rouges/rosacées sous les pieds (principalement au niveau des glômes). Ces traces sont différentes des hématomes de pressions souvent présents sur les parois du sabot lorsque le parage n’est pas réalisé en respect avec la structure interne du pied.

En premier, j’ai pensé que ma jument se blessait dans la boue gelée (c’est théoriquement possible en soi), qu’il s’agissait d’hématomes de « choc ». Mais le pied nu ne peut pas mentir et s’il y a blessure, il doit y avoir souffrance. Or la jument marche 100% normalement et ne présente aucune douleur lorsqu’on touche ou sur les différents sols qu’on a par chez nous. Donc on cherche une autre explication… On se penche côté parage,  un soucis au niveau des talons ? trop hauts, trop fuyants ? Mais pourquoi donc avant le gel elle ne présentait pas ces taches ? Sole trop mince ? Cela voudrait dire qu’elle ressentirait une douleur et le montrerait… qui plus est la sole n’a plus été touchée depuis le mois de septembre ! Elle a donc bien eu le temps de gagner en épaisseur. Non, la réponse ne se situe pas au niveau du parage.

Je continue de cogiter…

C’est en cherchant un peu côté humain que je pense avoir compris le comment du pourquoi. A commencer par le fait que ce ne sont pas des hématomes.

Je précise toutefois qu’il s’agit là d’une théorie que j’ai établi. Je n’ai pas encore trouvé d’étude qui démontrerait la véracité de ces propos. Il s’agit juste d’une suite logique d’idées que j’ai eu. Continuer la lecture de Les pieds nus et le froid : théorie sur l’apparition de traces rouges